Un genou qui grimace

Rédigé par Eric | Catégorie : Dans la tête

Diagramme_genou_couleur

C’est amusant, je prends mon clavier pour écrire sur ce blog uniquement le 9 du mois … enfin, mon dernier billet date du 9 janvier ! Finalement, l’hiver est passé très très vite, trop vite pour trouver le temps de m’entrainer sérieusement pour le semi d’Annecy. J’ai fais une moyenne pitoyable de 1 à 2 footings par semaine. J’ai deux excuses, la 1ère fausse excuse concerne une surcharge de travail qui a rendu mes séances de footing très irrégulières. La 2nd excuse est malheureusement bien réelle, elle concerne mon genou droit. Depuis janvier, il est douloureux, une douleur pas très gênante pendant l’hiver, je ne la sentais qu’en skiant, et encore uniquement pendant des virages chasse neige avec mon fils. En skiant à mon niveau, je ne sentais aucune gêne. J’ai donc fait une saison de ski prudente. En tant que chef d’entreprise, d’une petite entreprise, hors de question de me retrouver avec un genou en vrac ! Je pensais à mon ligament interne, qui aurait reçu il y a 15 ans en jouant au foot. Je ne sentais aucune gêne en footing. Depuis 1 mois, cela a bien changé, la douleur apparait au début d’une séance de footing et le lendemain, je la ressens toujours. Sans compter que si je reste en position fléchi pendant 30 secondes, je ressens cette douleur, face interne du genou dès que je me relève.

Ménisque fissuré

Depuis 10 jours, j’ai donc arrêté de courir et consulté hier mon médecin du sport. En 10 minutes, le verdict est tombé : ménisque fissuré ! IRM a passer pour voir l’étendue des dégâts. Donc je suis plutôt anxieux actuellement. Comme me dirait mon médecin :
- “Tu parais inquiet ?”
- “Oui, un genou c’est plutôt utile pour faire du sport”
- “Des ménisques fissurés j’en vois tous les jours !”

Dans mon “malheur”, j’ai plutôt de la chance, j’ai pu avoir pour vendredi prochain un rendez-vous pour une IRM. En sortant de ma consultation, j’ai rapidement fais un tour sur le web, histoire de revoir tranquillement la physiologie d’un genou. C’est toujours surprenant de se rendre compte que nous connaissons mieux le fonctionnement d’une voiture ou d’un ordinateur que notre propre corps ! Cela serait pas mal de passer un permis de conduire et de réparation de son propre corps, non ? Donc après la démonstration de mon médecin sur un squelette et quelques sites web spécialisés, je situe bien mon ménisque interne et les problèmes potentiels. J’ai une particularité, dès que l’on me parle d’accident du genou ou que je lis à ce sujet, je me sens mal, limite si je tournerai pas de l’œil, je ressens comme une gêne dans un ou les deux genoux, c’est grave docteur ? Donc j’ai vite fermé les pages en question et j’attends vendredi et surtout le prochain rendez-vous avec mon docteur.

Carnet d’entrainement ou de convalescence

Je suis d’un naturel optimiste, de plus je vis dans une ville où les footballeurs et skieurs se font réparer leur genou, donc je suis plutôt béni de ce coté là. Seulement, avec mon job, je peux difficile être indisponible trop longtemps. Donc je croise les doigts pour que les soins se résument à des séances de kiné, il parait que cela peut se limiter à cela, dixit mon doc ! De plus, je n’ai pas d’interdiction de faire du sport, j’ai le droit de courir et de pédaler … mais la douleur est bien là. C’est par ailleurs, très psychologiques, depuis hier, je ressens davantage mon genou, je suis attentif à ses moindres rotations !

Donc comme 1ère thérapie, je vais me mettre à réécrire sur mon blog et vous faire suivre cette réparation du genou. Dans un sens, je ne suis qu’assez surpris d’avoir un genou endommagé, en ayant fait du foot, faisant beaucoup de ski, de la course à pied et de la planche à voile, je savais qu’un jour où l’autre j’y laisserai un genou. Je m’attendais plutôt à un tendon. Je ne sais pas pourquoi mais le ménisque, cela me fait plus flipper !

Wait & See …

Crédit photo : Wikipédia - genou

Rédigé par Eric


Ecrire un commentaire

Carnet d’entraînement au Semi Marathon Lyon - Mes objectifs 1h39 puis 1h29 Rss